Fournitures scolaires : les clés pour faire des économies

Fournitures scolaires : les clés pour faire des économies


Sports & Loisirs

La rentrée scolaire approche et avec elle, les dépenses concernant les fournitures scolaires. Si ces dernières sont souvent coûteuses pour les familles, il existe quelques astuces pour en réduire le coût global et consommer autrement.

Dans quelques semaines, les sonneries des cours de recréation vont de nouveau retentir en France. Mais avant que les enfants retrouvent les bancs de l'école, il reste une épreuve incontournable pour les parents : la liste de fournitures. Souvent coûteuse, d'autant plus lorsque la famille compte plusieurs enfants, elle est l'une des principales dépenses de la rentrée. En 2013, l'étude UFC-Que sur le prix des fournitures scolaires montrait que le panier moyen pour un élève de 6ème s'élevait à 136,43€ (hors achat de cartable et de vêtements de sport). Pour un enfant allant à l'école primaire, il était de 98,04 euros.

Toutefois, il existe des moyens de réduire le coût du passage en caisse, et d'attaquer l'année scolaire avec un peu plus de sérénité.

Trier les fournitures de l'année précédente

Si les restes de l'année précédente semblent parfois être un carnage, il reste aussi quelques affaires non-utilisées, pouvant être recyclées. Le restant d'un paquet de copies doubles pourra peut-être vite se compléter avec des feuilles retrouvées ici et là, dans des pochettes ou des classeurs. Vérifier l'état des classeurs, notamment la tranche et les anneaux. De même, il est possible de troquer ses anciennes calculatrices contre des bons d'achat, dans certaines enseignes. Il en est de même pour les cartables et les sacs à dos. Par ailleurs, diverses associations comme le Secours Populaire ou Emmaüs collectent les anciens cartables pour les réparer, puis les donner à des familles.

L'achat groupé dans les écoles

De plus en plus d'associations de parents d'élèves proposent, en partenariat avec les établissements scolaires, des achats groupés de fournitures. Les enseignants d'une ou plusieurs écoles harmonisent leurs demandes de matériels pour chaque niveau scolaire. Ainsi, tous les élèves de 6ème auront la même liste de fournitures et le poids du cartable s'allège, selon les demandes des professeurs. Ensuite, l'association de parents d'élèves négocient auprès des entreprises, l'achat de ces articles en grande quantité, bénéficiant parfois de plus de 20% de réduction sur le prix grand public, dans les supermarchés. 

Les parents peuvent ainsi acheter toutes leurs fournitures à moindre coût, sans passer par la grande distribution. Dans la majorité, les commandes sont passées avant le mois de juillet et sont à récupérer fin août. Autre avantage : la guerre des marques n'atteint pas les stylos et les cahiers, puisque tous les élèves sont logés à la même enseigne.

Les bourses aux fournitures et le troc

Certaines associations ou établissements scolaires organisent des bourses aux fournitures et aux livres scolaires. Ainsi, Emmaüs collecte les dons de classeurs, cahiers, compas et autres outils nécessaires auprès de ses donateurs et de supermarchés. Ils les proposent ensuite, à prix cassés, lors de grandes ventes quelques semaines avant la rentrée. Des évènements similaires sont également spécialisés dans la revente de livres scolaires, pouvant parfois être très coûteux selon les filières.

D'autre part, les sites de petites annonces regorgent de lots de fournitures souvent neuves, à tout petit prix, le coût de certains n'excédant pas les quelques euros.

Faire une demande d'allocation rentrée scolaire (Ars)

L'allocation de rentrée scolaire est une aide versée par le gouvernement pour les enfants scolarisés entre 6 et 18 ans (et les plus jeunes entrant en classe de CP). Elle est attribuée aux familles, selon le nombre d'enfants à charge et les revenus des parents. Ainsi, le plafond 2014 calculé sur les ressources de 2012 était de 24 137 euros, pour une famille ayant un enfant à charge. Le montant de l'Ars est ensuite calculé chaque année, en fonction de l'âge des enfants. Ainsi, les bénéficiaires recevront entre 362,63 et 395,90 euros par enfant.

Pour en bénéficier, il suffit de remplir un dossier et de l'adresser à la Caf. Si l'Ars a déjà été versée les années précédentes, sa demande se fait automatiquement. En revanche, il est primordial de justifier de la scolarisation des enfants concernés en présentant une copie du certificat de scolarité. De même, les jeunes de 16 à18 ans encore scolarisés doivent être déclarés séparément à la Caf.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Retrouver ses objets n’importe où avec le capteur Tile et son application

Retrouver ses objets n’importe où avec le capteur Tile et son application

Qui n’a jamais cherché désespérément ses clés ou son portefeuille dans toute la maison, en maudissant leur discrétion ? Pour tous les autres, Tile est un carré qui se fixe à n’importe quel objet et envoie un signal pour être détecté.

  • High-Tech
  • Sports & Loisirs
La location touristique entre particuliers bientôt limitée ?

La location touristique entre particuliers bientôt limitée ?

Aux Etats-Unis, un homme vient d’écoper d’une amende pour avoir louer son appartement new-yorkais à des touristes. Les professionnels du secteur hôtelier commencent à regarder, d’un mauvais oeil, cette concurrence qui se développe de plus en plus.

  • Sports & Loisirs
Décathlon, à fond la forme depuis 40 ans

Décathlon, à fond la forme depuis 40 ans

Depuis l’ouverture de son premier site en 1976, Decathlon a étendu son offre bien au-delà du simple magasin d’articles de sports bon marché qu’il était à ses débuts. Débutant ou confirmé, on y trouve tout ce qu’il faut pour vivre à fond la forme.

  • Sports & Loisirs
Des Fnac en zone duty free

Des Fnac en zone duty free

Prévue pour la fin du mois l'ouverture du premier magasin Fnac en zone duty free va inaugurer le nouveau projet d'implantation de l'enseigne de produits culturels.

  • Concepts de magasins
  • Sports & Loisirs
Fournitures scolaires : les clés pour faire des économies