L'interdiction des fontaines à soda en libre-service votée à l'Assemblée

L'interdiction des fontaines à soda en libre-service votée à l'Assemblée


Santé Alimentation/Boisson Tendances Commerciales

La semaine dernière, l'Assemblée nationale a voté un amendement au projet de loi de santé interdisant les fontaines à soda en libre-service, présentes dans certaines chaînes de restauration rapide et certains commerces.

Présenté dans le cadre du projet de loi de santé, un amendement visant les boissons sucrées et édulcorées a été adopté le 27 mars dernier. Il interdit la mise en place de "fontaines à soda" ("free refill") en libre-service dans les espaces ouverts au public ou recevant du public. Ayant fait leur apparition depuis peu en France, celles-ci permettent aux clients de certaines enseignes, notamment de restauration rapide, de se resservir un verre de soda ou de jus de fruits, gratuitement ou moyennant un pass en prenant un menu.

Complémentaire à la loi Redbull suspendue en septembre 2014, taxant les boissons énergétiques, cet amendement vise à lutter contre l'obésité en réduisant la consommation de ce type de boissons par les enfants et en limitant l'impact des pratiques commerciales sur la santé. En effet, les boissons sucrées et édulcorées augmenteraient "l'appétence pour la saveur sucrée", selon le texte de l'amendement. De même, elles allégeraient la sensation de faim et seraient donc un facteur de consommation supplémentaire dans les espaces commerciaux où les fontaines sont installées. D'autre part, ces appareils empêchent la présentation des valeurs nutritionnelles de chaque verre, comme le souligne le site de l'émission Allô Docteurs

Par ailleurs, les députés en charge du dossier ont aussi insisté sur le fait que "le Programme national nutrition santé a fixé comme objectif de réduire de 25 % au moins la proportion d'enfants consommant plus d'un demi-verre de boissons sucrées par jour". Si la date d'entrée en vigueur de l'amendement n'est pas connue, il devrait être inscrit dans le Code de la santé sous la dénomination L  2133-2, rejoignant l'article réglementant la publicité pour les boissons sucrées durant les heures de grande écoute des enfants et des adolescents. Un arrêté présentera prochainement les boissons concernées par cette mesure et obligera certaines enseignes comme Quick à abandonner l'intégration de fontaines à soda dans ses restaurants.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Un nouveau restaurant Big Fernand annoncé à Suresnes (Île-de-France)

Un nouveau restaurant Big Fernand annoncé à Suresnes (Île-de-France)

L’enseigne française Big Fernand, créée en 2011, a annoncé l’ouverture d’un nouvel établissement à Suresnes, non loin de La Défense en Ile-de-France. Cet établissement de restauration rapide vient s’ajouter à la quarantaine que compte déjà la marque.

  • Alimentation/Boisson
Nouvelle boutique pour Le Pâté Hénaff en gare de Rennes

Nouvelle boutique pour Le Pâté Hénaff en gare de Rennes

Le spécialiste du pâté breton depuis maintenant plus de 110 ans continue son développement en ouvrant une nouvelle boutique pour présenter ses produits dans le hall de la gare de Rennes.

  • Alimentation/Boisson
La franchise Waffle Factory franchit le cap des 30 points de vente

La franchise Waffle Factory franchit le cap des 30 points de vente

Waffle Factory a vu le jour en Belgique, à la fin des années 90. L'entreprise ne préparait au départ que des gaufres sucrées avec de la pâte surgelée. Mais elle a vite réalisé que les consommateurs étaient en demande de produits frais et "home-made".

  • Alimentation/Boisson
Un nouveau restaurant en région Occitanie pour Basilic & Co

Un nouveau restaurant en région Occitanie pour Basilic & Co

Basilic & Co poursuit le développement de son réseau à travers toute la France.

  • Alimentation/Boisson
L'interdiction des fontaines à soda en libre-service votée à l'Assemblée
Enseignes en relation avec l'article
Quick
  • 370 magasins Quick indexés
  • 88 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités Quick