La boutique Boucheron Place Vendôme fait peau neuve pour ses 160 ans

La boutique Boucheron Place Vendôme fait peau neuve pour ses 160 ans


Article publié le vendredi 28 avril 2017

Mode

A l'occasion de ses 160 ans, la très élégante boutique Boucheron s'offre une nouvelle jeunesse. Située sur la luxueuse et fameuse place Vendôme, celle-ci va voir son architecture classique remise en valeur par quelques travaux.


Kering, le groupe qui possède ce nom célèbre de la joaillerie, souhaite ainsi rajeunir son image.

Boucheron, une enseigne historique

Fondée en 1858 par Frédéric Boucheron, joailler et parfumeur, la marque a vite été simplement désignée par l'expression "la Maison". En 1867, Boucheron remporte la médaille d'or lors de l'exposition universelle de Paris ainsi qu'un grand prix. Cette dernière récompense couronnait une création originale : un collier nommé "Feuillage" serti de saphirs et de diamants. De cette période fin XIXe siècle date l'installation de la Maison dans l'ancienne résidence de la comtesse de Castiglione. Située dans le 1er arrondissement de la capitale, la place Vendôme est proche du jardin des Tuileries et de l'opéra Garnier. Représentative de l'urbanisme classique à la française, épicentre de la joaillerie et du luxe en général, la place Vendôme est un bel écrin pour Boucheron.

Une boutique au faste royal

Jusqu'en 1893, l'hôtel de Nocé au n°26 de la place Vendôme était plongé dans l'obscurité car, disait-on, la comtesse de Castiglione refusait de voir le reflet vieillissant de son visage dans le miroir. Depuis le rachat de l'ensemble de l'immeuble par le joailler Boucheron, des pierres précieuses aux mille reflets scintillent dans la boutique ! Dès l'origine, Frédéric Boucheron avait cherché des diamants, rubis, saphirs et émeraudes mais également des pierreries de moindre valeur très originales. De ses voyages sur tous les continents, il a su rapporter des gemmes remarquables. Ces pierres exceptionnelles ont désormais les faveurs des reines Elizabeth II d'Angleterre et Rania de Jordanie.

De la place Vendôme au monde entier

Depuis qu'elle est détenue à 100% par Kering, anciennement Pinault-Printemps-la Redoute, la Maison a opéré une nouvelle stratégie de développement. En 15 ans, Boucheron a ouvert près de 55 boutiques sur la planète. 2005 a marqué ce tournant avec l'ouverture de points de vente à Shangaï, Dubaï, Hong-Kong et Kuala Lumpur. Pour exporter le raffinement français, Boucheron veut poursuivre cette stratégie en Asie et en Europe. En mai 2016, pas moins de 53 commerces à l'enseigne de Boucheron ou franchisés proposent leurs bijoux luxueux un peu partout dans le monde : des pièces taillées puis serties par les artistes joaillers de la Maison.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Les sacs à dissoudre de Puma et la fin des sacs jetables chez Kiabi

Article publié le 26/08/2013

Les sacs à dissoudre de Puma et la fin des sacs jetables chez Kiabi

En 2014, la Taxe sur les activités polluantes touchera les sacs non-biodégradables, à hauteur de 10 euros par kilogramme de plastique. Aussi, les entreprises repensent leur système de sacherie et se tournent vers des solutions plus écologiques.

  • Mode
  • Écoresponsables
Arket, le nouveau magasin d'H&M

Article publié le 24/04/2017

Arket, le nouveau magasin d'H&M

Le géant de la mode H&M a déjà plusieurs marques à succès au compteur. Après COS, & Other Stories ou encore Monki, c'est Arket qui débarquera en automne sur le marché. Modernité et qualité semblent être les maîtres mots de la toute nouvelle marque.

  • Mode
Stradivarius présente sa première collection Homme

Article publié le 14/02/2017

Stradivarius présente sa première collection Homme

Jusqu’ici dédiée aux femmes, la marque de vêtements Stradivarius se lance sur le marché du textile masculin. Depuis quelques jours, elle propose sur son e-shop, une ligne pour homme avec des collections de vêtements, chaussures et accessoires de mode.

  • Mode
Les entreprises délaissent le made in China pour l’Ethiopie

Article publié le 30/08/2013

Les entreprises délaissent le made in China pour l’Ethiopie

Pour pallier l’augmentation des salaires chinois certaines entreprises délocalisent leurs usines en Ethiopie, dont H&M et le fournisseur chinois de Guess. A noter que le gouvernement éthiopien offre quelques avantages non-négligeables aux investisseurs.

  • Mode
  • Tendances Commerciales
La boutique Boucheron Place Vendôme fait peau neuve pour ses 160 ans