Le maquereau et le hareng des Iles Féroé interdits dans l’Union européenne

Le maquereau et le hareng des Iles Féroé interdits dans l’Union européenne


Santé Écoresponsables Alimentation/Boisson

La Commission européenne a pris des sanctions à l’encontre des Iles Féroé, pour protéger le stock durable de hareng. Dès la semaine prochaine, son importation et celle du maquereau sera interdite et les bateaux féroïens devront montrer patte blanche.

Une pêche réglementée depuis 1996

«Le stock de hareng atlanto-scandinave (également appelé hareng norvégien à frai printanier) est le plus grand stock de hareng du monde» précisait hier le Journal officiel de la Commission européenne. En effet, suite à l’annonce de l’augmentation du quota lié à la pêche du hareng dans les Iles Féroé, la Commission européenne a pris des sanctions.

Si les harengs sont nombreux dans les eaux européennes, l’histoire a déjà démontré que la surpêche amène à l’épuisement de ce stock, un phénomène déjà survenu durant les années 70 à 90. En 1996, un accord a d’ailleurs été signé entre les représentants des zones traversées lors des migrations du hareng, régulant la pêche du hareng atlanto-scandinave. La Fédération de Russie, la Norvège, les Iles Féroé, l’Islande et l’Union européenne se sont alors engagés à préserver ce stock de manière durable.

Dès 2007, des quotas de pêche ont été assignés à chacun afin qu’il reste continuellement plus de 5 millions de tonnes dans le stock atlanto-scandinave, pour le renouveler sans risque. La Norvège est autorisée à pêcher 61% du volume total convenu, l’Islande 14,51%, la Fédération de Russie 12,82%, l’Union européenne 6,51% et les Iles Féroé 5,16%.

Pays autorisant une pêche non durable

Au vu de l’avis des scientifiques, le volume de pêche décidé pour 2013 a été réduit de 26% après consultation des états concernés par la mesure. Les Iles Féroé ont alors commencé à se désolidariser et sortir du programme mis en place en 1996. En mars dernier, le ministre de la pêche a annoncé une limite fixée à 105 230 tonnes, «ce qui représente 17% du TAC recommandé, soit plus de trois fois la part qui correspondrait à une application des accords conclus précédemment et une hausse de 145% de leur part pour 2012».

Considéré désormais comme un pays autorisant une pêche non durable, des sanctions vont être  appliquées dès la semaine prochaine, à l'encontre des Iles Féroé. Le hareng étant souvent pêché dans les mêmes filets que les maquereaux, l’importation de ces deux poissons frais, congelés ou en conserves sera strictement interdite. De plus, les bateaux de pêche des Iles Féroé ou autorisés par ce pays ne pourront plus utiliser les ports de l’Union européenne (sauf en cas de détresse).

Dans le cas où les Iles Féroé ne changerait pas de position, d’autres sanctions économiques seront mises en place.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

TeaTap : une nouvelle enseigne pour redécouvrir le thé

TeaTap : une nouvelle enseigne pour redécouvrir le thé

Vous pensiez tout savoir sur cette boisson ? Voici une toute nouvelle enseigne qui pourrait bien vous surprendre. TeaTap a pris le pari de faire redécouvrir un produit d'apparence simple. En apparence seulement...

  • Alimentation/Boisson
La franchise BCHEF ouvre à Amiens

La franchise BCHEF ouvre à Amiens

Spécialiste des bagels et burgers préparés devant le client, le réseau de restauration rapide BCHEF inaugure son nouveau restaurant à Amiens.

  • Alimentation/Boisson
FoPo réduit les fruits en poudre pour lutter contre la faim

FoPo réduit les fruits en poudre pour lutter contre la faim

Luttant contre le gaspillage alimentaire en apportant une solution nutritive aux populations, notamment durant les catastrophes naturelles, FoPo réduit les fruits et légumes en poudre pour allonger leur durée de vie, sans les dénaturer.

  • Insolite
  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
  • Circuits alternatifs
Une première boutique de vrac local à Bayeux dans le Calvados

Une première boutique de vrac local à Bayeux dans le Calvados

Dans un monde où la consommation est de plus en plus mondialisée, il arrive fréquemment de retrouver dans notre assiette ou dans notre dressing des produits qui viennent de l'autre bout de la planète.

  • Concepts de magasins
  • Écoresponsables
Le maquereau et le hareng des Iles Féroé interdits dans l’Union européenne