Leclerc se lance à son tour dans le bio


Article publié le mardi 13 février 2018


Le marché du bio en pleine expansion a incité Leclerc depuis quelques années déjà à proposer des produits de la gamme au sein de ses magasins.

Avec l'apparition de quelques produits poinçonnés par sa marque « Bio Village » au cours de l'année dernière, l'enseigne se lance aujourd'hui dans l'ouverture d'un vaste parc de magasins, spécialement dédié à la commercialisation de produits issus de l'agriculture biologique et naturelle, qui va se répartir dans toute la France. Des magasins Leclerc Bio où sera proposée une grande variété de produits présentée sous la propre marque de l'enseigne.

Le bio à la portée de tous

Une véritable offensive sur le bio, c'est ce que Leclerc concocte pour les consommateurs. Un grand défi que l'enseigne compte réaliser pour cette année 2018 avec l'objectif de rendre l'univers des produits bio encore plus accessibles et avec des prix nettement moins cher sur l'échelle nationale. Ainsi, l'ouverture d'un parc de plus de 200 magasins, avec une surface entre 400 à 800 m² de chacun, est en cours de réalisation.

Mais encore, le prix des produits est proposé à 30 % moins cher que ceux des grandes marques nationales. Il n'y a pas que des produits alimentaires d'ailleurs, car d'autres gammes d'articles y sont également présentées, comme ceux dans le rayon beauté et cosmétique, l'hygiène, l'alimentation des enfants et la maison.

Une véritable ambition pour Leclerc

Leclerc a enfin décidé de s'investir pleinement dans la distribution des produits issus d'un mode de production agricole le plus naturel possible avec la création de son nouvel enseigne « Leclerc Bio ». Le premier magasin ayant été ouvert en septembre 2015 dans le parking de son magasin de Chambly, sur une surface dédiée de plus de 300 m², la réalisation du projet se poursuit avec « E.Leclerc Bio et Italien », un véritable hypermarché de près de 4000 m² ouverts en juin 2016 au sein du magasin de l'enseigne à Nice Saint-Isidore.

Au cours de l'année 2017, ce sont au tour des magasins de Nancy Saint-Georges et d'Hauconcourt de présenter leur nouveau magasin entièrement dédié à la commercialisation des produits provenant d'une agriculture biologique. Pour commencer la nouvelle année 2018, ce fut au tour de la ville de Dijon de découvrir un nouveau magasin de 450 m². Cette fois pourtant, le magasin ne se retrouvera pas au sein du Leclerc de Dijon, mais à près de 3 km et accolé à un Picard.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Une boutique italienne s'installe rue Gambetta

Article publié le 04/10/2017

Une boutique italienne s'installe rue Gambetta

La rue Gambetta vient d'accueillir un nouveau venu dans sa liste d'épiceries de la ville deauvillaise. Et ce n'est pas n'importe quelle enseigne. C'est une boutique baptisée Casa Romeo où l'on peut profiter de produits de la gastronomie italienne.

  • Alimentation/Boisson
Marionnaud reprend vos produits de beauté et parfums vides

Article publié le 20/05/2016

Marionnaud reprend vos produits de beauté et parfums vides

Emboîtant le pas à Nocibé et Sephora, l'enseigne de parfumeries Marionnaud propose désormais à ses clients de reprendre les bouteilles de parfum vides et les flacons de produits de beauté (shampooing, mascara, poudres) contre des réductions en magasin.

  • Écoresponsables
  • Beauté
Rappel des boissons Snickers, Bounty, Mars et Milky Way

Article publié le 18/08/2014

Rappel des boissons Snickers, Bounty, Mars et Milky Way

Mars Chocolate Drinks a procédé au rappel de ses boissons Mars Milk, Snickers Shake, Milky Way Milk et Bounty Drink. Plusieurs lots sont susceptibles d'avoir été contaminés par la bactérie « Bacillus Subtilis », responsable d'intoxications alimentaires.

  • Alimentation/Boisson
  • Rappels Produits
Manger des pâtes pourrait-il devenir un luxe ?

Article publié le 16/10/2014

Manger des pâtes pourrait-il devenir un luxe ?

Conséquence de mauvaises récoltes, le prix du blé a doublé en un an laissant les professionnels du secteur inquiets. Au-delà du prix du pain, de la semoule ou des pâtes qui pourraient fortement augmenter, ces denrées pourraient se faire plus rares.

  • Alimentation/Boisson
Leclerc se lance à son tour dans le bio
Enseignes en relation avec l'article
Leclerc
  • 545 magasins Leclerc indexés
  • 503 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités Leclerc