Odo, les jeans toujours propres même sans lavage

Odo, les jeans toujours propres même sans lavage


Article publié le mardi 5 avril 2016


Financé sur Kickstarter, la start-up Odo a développé une fibre textile intégrant de l'argent et capable de repousser bon nombre de liquides responsables des taches tout en empêchant les bactéries de se développer et aux odeurs de se former.

Ne plus laver ses vêtements sans que ceux-ci soient sales, sentent mauvais ou présentent un manque d'hygiène notoire est ce que promet la start-up Odo, tout en économisant des milliers de litres d'eau en évitant la machine à laver. 

Pour cela, le tissu utilisé pour fabriquer les jeans, tee-shirts et chaussettes Odo a été conçu de manière à empêcher les liquides et les huiles d'être absorbés par le vêtement et donc d'être taché ou mouillé. A la place, ceux-ci glissent simplement sur le tissu et peuvent être chassés d'un simple geste de la main, rendant la collection antitaches. Pour cela, la surface du tissu n'est pas lisse, mais équipée de milliers de minuscules picots.

Quant aux odeurs de sueur qui entraînent le passage en machine, elles sont continuellement stoppées par des particules d'argent, agissant comme un antibactérien. Car si la sueur n'a pas d'odeur, certaines bactéries présentent sur notre corps produisent, elles, des substances odorantes lorsqu'elles consomment ces sécrétions corporelles. Connu comme un antibactérien depuis des centaines d'années, l'argent contenu dans le tissu des vêtements Odo évite aux bactéries (et donc aux odeurs) de se développer. Toutefois, si les taches et les odeurs ne peuvent se former, la sueur est composée majoritairement d'eau, mais aussi de sels minéraux, d'ammoniac, d'acide lactique et d'urée, reste encore en contact avec les tissus.

En 2014, le directeur général de la marque Levi Strauss précisait également ne pas avoir lavé son jeans, provenant de la collection Waterless de la marque, depuis plus d'un an. Par ailleurs, le concept a d'ores et déjà été expérimenté en France par la marque Tex de Carrefour ayant intégré la technologie Silic dans certains de ses tee-shirts.

* Photo extraite de la page Facebook Odo Denim

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Primark et la France, une histoire d'amour

Article publié le 19/05/2017

Primark et la France, une histoire d'amour

Primark est une enseigne irlandaise spécialisée dans la mode low-cost. Possédant environ une dizaine de magasins sur le territoire national, elle emploie aujourd'hui plus de 4000 salariés.

  • Mode
L'enseigne MIM en difficultés financières

Article publié le 04/04/2017

L'enseigne MIM en difficultés financières

Les différentes boutiques de l’enseigne MIM sont menacées. Suite à un placement en redressement judiciaire en novembre 2016, la marque a en effet été partiellement liquidée.

  • Mode
Puloma.com, le e-market des créateurs

Article publié le 29/04/2013

Puloma.com, le e-market des créateurs

Ouvert exclusivement au marché japonais depuis sa création il y a trois ans, le site de vente de sacs, bijoux et accessoires griffés met en avant les créateurs français à travers le monde.

  • Concepts de magasins
  • Mode
  • E-commerce
Le prêt-à-porter conteste les dates des soldes 2016

Article publié le 04/01/2016

Le prêt-à-porter conteste les dates des soldes 2016

Alors que le top départ des soldes d'hiver 2016 sera donné dans deux jours, la Fédération française du prêt-à-porter féminin a d'ores et déjà fait connaître son mécontentement vis-à-vis du calendrier de cette année.

  • Mode
  • Tendances Commerciales
Odo, les jeans toujours propres même sans lavage