Texas : l’image d’une femme ligotée pour promouvoir une marque de stickers

Texas : l’image d’une femme ligotée pour promouvoir une marque de stickers


Sports & Loisirs Insolite

Au Texas, une société de création de stickers a utilisé une image choquante pour tester le réalisme de ses produits. Ainsi, l’image à taille réelle d’une femme ligotée et en détresse a été collé à l’arrière d’un pick-up, déchaînant les réactions.

Que faire lorsque l’on est garé ou en train de rouler derrière un pick-up ayant pour chargement à l’arrière, une femme violentée et ligotée ? Voici une question que les texans ont dû se poser en croisant le pick-up de la société Hornet Signs, basée à Waco. Cette dernière, spécialisée dans la signalétique et plus particulièrement dans l’habillage publicitaire pour les véhicules, a utilisé un procédé controversé pour promouvoir son activité.

Le décalcomanie réaliste de la jeune femme attachée a effectivement fait parler de lui et de ses auteurs, sans pour autant avoir l’effet escompté. Les internautes et les consommateurs se sont déchaînés sur la Toile, demandant le retrait de cette publicité, voire le boycott total de l’entreprise. Après que l’information ai fait le tour des médias, le directeur Brad Kolb a finit par présenter ses excuses, en précisant que leur erreur devait être désormais une manière de réagir positivement.

«Pour ceux qui ont été choqués et offensés à travers le pays, Hornet Signs et aucun de nos employées ne ferment les yeux sur les comportements violents». Aussi, ne sachant pas comment réagir concernant l’avenir du fameux sticker qui n’était pas destiné à la vente, le gérant Brad Kolb a laissé la décision entre les mains des internautes. Trois choix ont alors été proposés : retirer et détruire l’autocollant, le laisser en place ou le vendre sur Ebay et reverser les bénéfices à une organisation luttant contre les violences (The Advocate Center for Crime Victims and children).

Le sticker a été retiré du pick-up et détruit lundi. Toutefois, une donation de 2500 dollars a tout de même été versée à l’association basée à Waco.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Print A Drink : de la 3D dans un cocktail

Print A Drink : de la 3D dans un cocktail

L'impression 3D est vraiment partout et aujourd'hui, on la retrouve jusque dans nos cocktails : un ingénieur autrichien s'est amusé à appliquer ce principe de fabrication tridimensionnelle pour sculpter des figures géométrique dans du liquide.

  • High-Tech
  • Insolite
Berlin : de la cuisine gastronomique pour chiens et chats

Berlin : de la cuisine gastronomique pour chiens et chats

Berlin vient d'accueillir la première épicerie de luxe totalement dédiée aux chiens et aux chats, avec ses plats préparés, ses viandes grillées et ses petits gâteaux. Fraîchement arrivé en Allemagne, le concept se développe d'ores et déjà aux États-Unis.

  • Concepts de magasins
  • Insolite
  • Alimentation/Boisson
Un tee-shirt circuit automobile pour occuper les enfants et masser les grands

Un tee-shirt circuit automobile pour occuper les enfants et masser les grands

La marque centrée sur la famille BKY Kid vient de se lancer avec les Play Mat T-Shirt. Au dos de chacun d’eux est dessiné un circuit automobile ou ferroviaire, pour que les bambins puissent jouer aux petites voitures, tout en massant le dos des grands.

  • Sports & Loisirs
  • Insolite
  • Jeux
Le mode examen intégré aux nouvelles calculatrices scientifiques

Le mode examen intégré aux nouvelles calculatrices scientifiques

À partir de 2018, les calculatrices scientifiques programmables ne seront plus autorisées pour le passage d'examens. Toutefois, les constructeurs ont d'ores et déjà trouvé la parade à la loi en créant un système de blocage de la mémoire interne.

  • High-Tech
  • Sports & Loisirs
Texas : l’image d’une femme ligotée pour promouvoir une marque de stickers