« Burgerbot » pourrait remplacer les employés de fast food

Article publié le 04/09/2014 - Alimentation/Boisson - High-Tech

Créée par la société Momentum Machine, le « Burgerbot » est une machine capable de réaliser 360 burgers par heure. De la cuisson à l'assemblage, la machine s'affranchit de l'intervention humaine et pourrait mettre des milliers de personnes au chômage.

Aux États-Unis, plus de 3 millions de personnes travaillent pour les diverses chaînes de restauration rapide telles que Mc Donald's, Burger King, Pizza Hut ou encore Taco Bell. A l'heure où les employés manifestent pour l'amélioration de leurs conditions de travail et de leurs salaires, une jeune start-up vient d'annoncer la commercialisation d'un robot qui pourrait bien leur faire perdre définitivement leur travail.

En effet, la firme Momentum Machine vient d'annoncer la prochaine commercialisation de sa minichaîne de production capable de réaliser, à elle seule, jusqu'à 360 burgers par heure. Pour cela, elle est composée de réservoirs dans lesquels sont disposés les ingrédients que l'appareil coupe, cuit et assemble à la demande. Ainsi, la seule intervention humaine reste de remplir les réservoirs de la machine avec les ingrédients nécessaires, sans avoir besoin de les découper, l'appareil coupant lui-même les pickles, les oignons et les tomates afin de les garder le plus frais possible. 

Sur le site de Momentum Machine, on peut lire que la machine « fait tout ce qu'un employé peut faire mais en mieux ». Par ailleurs, les inventeurs ont également d'ores et déjà prévu une prochaine version capable de confectionner des burgers gourmets et non standardisés. Ainsi, un client pourra choisir précisément la composition de son burger, dont celle de sa viande qui pourra mélanger viande de bison et de bœuf à des proportions différentes (« 1/3 de porc et 2/3 de bison » par exemple). 

Momentum Machine veut trouver une solution pour les futurs chômeurs

Ingénieurs diplômés de grandes écoles et ayant travaillé pour des entreprises reconnues telles que la NASA ou Tesla, les dirigeants de Momentum Machine ont bien conscience de la « bombe » qu'ils viennent de lancer sur le secteur de la restauration rapide. Selon le magazine Xconomy, le cofondateur Alexandros Vardokostas a affirmé que l'appareil « n'est pas conçu pour rendre les employés plus efficaces. Il est fait pour complètement les obvier ».

Ce robot présente de nombreux avantages pour les restaurateurs. La chaîne de production est rentabilisée en moins d'un an et fait largement baisser les coûts de production des burgers. De même, elle prend nettement moins de place que l'équipement habituel d'un restaurant rapide, sans compter les postes de travail pour les employés qui ne sont plus nécessaires.

De ce fait, cette invention pourrait mettre des milliers de personnes au chômage dans le secteur de la restauration rapide. Pour pallier ce problème, les dirigeants de Momentum Machine se disent prêts à aider les employés pouvant perdre leurs emplois avec l'arrivée de robots à burgers et souhaitent monter des partenariats avec des institutions de formation, une mission qui paraît peu envisageable. « Nous voulons aider les personnes qui pourraient être amenées à changer de travail à cause de notre invention de la meilleure manière que nous connaissons : l'éducation ».

* Photos extraites des sites Momentum Machine et Serious Eat

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-02-09 09:52:23
Coca Cola Plus, un nouveau coca bon pour la santé ?
Le dernier de la lignée des Coca Cola fait son entrée sur le marché chinois en mars avant peut-être de débarquer en Europe et le géant américain vante déjà les vertus sur la santé de sa nouvelle boisson riche en fibres, zéro calorie et zéro sucre.
2017-01-31 16:38:56
Après le bio et le sans gluten, Picard lance son offre vegan
Estampillées du slogan “Tout bon tout veggie”, 7 nouvelles références vegan sont désormais disponibles chez le géant du surgelé Picard. Des préparations vendues à 3.50 et 3.90 euros.
2017-01-19 15:09:18
Whirlpool et Amazon lance l'électroménager à commande vocale
C’est pendant le Ces 2017 de Las Vegas que Whirlpool et Amazon ont officialisé un accord de partenariat pour co-développer une gamme d’équipements électroménagers intégrant l'assistant à commande vocale Alexa conçu par Amazon.
2017-01-18 15:07:02
Les eaux No & More en exclusivité chez Monoprix
Monoprix va intégrer à son rayon boissons, trois références d’eaux de source aromatisées de la marque anglaise No&More. La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont naturelles, sans sucre, sans colorant et sans conservateur.
Enseignes en relation avec l'article