Shop in shop : une visibilité particulière pour les enseignes

Article publié le 11/09/2013 - Marketing - Gestion

Le concept du shop in shop attire les entreprises, qui y trouvent une nouvelle manière d’être visibles dans certains espaces commerciaux. Conçus comme de véritables magasins, ces corners permettent aux marques d’être mises en valeur chez leurs revendeurs.

Pour acquérir une meilleure visibilité et toucher une clientèle particulière, les entreprises utilisent différentes tactiques marketing dont le "shop in shop". Cette technique repose, en effet, sur l’installation d’une mini-boutique dédiée à une marque particulière dans un espace multi-marques. Pour mieux comprendre ce système, il est important de se pencher sur le fonctionnement des grands magasins, qui se sont fondés sur cette idée et l’ont développés. Ces magasins revendeurs s’organisent autour de corners de vente, représentant eux mêmes une marque particulière.

Du côté des enseignes, le but est de maîtriser leur image et de gagner en visibilité. Un corner est également l’occasion de venir à la rencontre d’une clientèle potentielle, mais ne fréquentant pas les points de vente habituels de l’enseigne. Le magasin multi-marques et le corner partagent les bénéfices d'un trafic généré par l’un et l’autre. En effet, la présence de la marque chez le revendeurs lui amènera une hausse du trafic, et inversement. De même, les différentes enseignes placées côte à côte bénéficient du rayonnement de chacune.

De plus, les firmes se retrouvent parfois là où l’on ne s’y attend pas. Les partenariats de Total, en sont un bel exemple, avec les corners Darty et La Grande Récré installés au sein des stations essence. En plus des friandises achetées au comptoir en payant son plein, le voyageur a à sa portée, un rasoir électrique, un ventilateur ou un lecteur MP3. Quant à ses enfants, ils pourront choisir entre un jeu de société, une peluche ou des brassards. Le but de cette opération est de diversifier les ventes supplémentaires, en ciblant partiellement les éventuels besoins des visiteurs.

Shop in shop et grande distribution

Dans certains secteurs d’activités liés aux entreprises ou à la grande distribution, le concept du shop in shop connaît quelques modifications. Dans le secteur de la vente aux professionnels, les canaux utilisés reposent pour beaucoup, sur un fort réseau de commerciaux allant à la rencontre des clients. Pourtant, l’implantation dans certains espaces commerciaux a prouvé son efficacité. Ainsi, des entreprises spécialisées complètent leur force de vente sur le terrain avec la présence de la marque dans des magasins fréquentés habituellement par ce type de clients. Par exemple, le fournisseur Hilti a développé tout un réseau de shop in shops, notamment dans des magasins de bricolage fréquentés par les artisans. 

Concernant le domaine de la grande distribution, des corners sont difficilement incorporables dans les supermarchés. Cependant, le shop in shop y est aussi appliqué, en réduisant la proportions de ces «boutiques». Les univers créés contiennent peu ou pas d’ameublements et peuvent se résumer à une simple PLV. Les produits et l’identité visuelle de l’enseigne sont ainsi sortis de la masse et mis en avant chez leur revendeur.

Un test pour les sociétés

L’implantation d’un corner dans un magasin apporte un tout autre avantage. Essayer un concept dans une boutique ou lancer un nouveau produit est synonyme de prise de risque. Aussi pour limiter la casse, ces mini-boutiques sont l’occasion de se tester avant d’étendre un projet au reste du réseau. La perte financière est réduite bien que les coûts de mise en place diffèrent entre achats fermes et concessions

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2015-09-08 17:13:36
Procéder au rappel d'un produit alimentaire
Lorsqu'un produit est dangereux ou susceptible de l'être pour la santé des consommateurs, certaines mesures sont à mettre en place comme son retrait ou son rappel. Mais doit-on alerter la DGCCRF ou s'en charger soi-même ?
2015-06-02 12:48:38
Comment et dans quelles conditions éditer une facture ?
Ayant une valeur juridique et comptable, les factures sont soumises à des codes stricts. Devant être archivées et conservées, elles sont obligatoires lors de la vente de certains biens ou services et peuvent faire l'objet d'un contrôle fiscal.
2015-06-01 13:25:17
Réaliser un devis selon les réglementations en vigueur
Avant de fournir un service ou réaliser des travaux, établir un devis est parfois obligatoire. Similaire à une offre de contrat, il détaille les futures prestations et les termes qui engageront les deux parties, une fois le devis signé.
2015-05-18 11:42:22
Le gouvernement simplifie la mention Fait Maison
Incluse dans la loi de Consommation, la mention Fait Maison est apparue début juillet, sur les cartes de certains restaurants et boulangeries. Gage de qualité, ses conditions d'application drastiques viennent d'être simplifiées pour les professionnels.
Enseignes en relation avec l'article