Les entreprises délaissent le made in China pour l’Ethiopie

Article publié le 30/08/2013 - Tendances Commerciales - Mode

Pour pallier l’augmentation des salaires chinois certaines entreprises délocalisent leurs usines en Ethiopie, dont H&M et le fournisseur chinois de Guess. A noter que le gouvernement éthiopien offre quelques avantages non-négligeables aux investisseurs.

Le géant de l’habillement H&M vient d’annoncer la délocalisation de certaines de ses usines basées en Chine, vers la zone industrielle de Dukem près de la capitale éthiopienne Addis Abeba. Si la firme suédoise souhaite «garantir sa capacité à livrer les produits dans tous les magasins», selon sa porte-parole Camilla Emilsson Falk, d’autres paramètres non-négligeables sont à prendre en compte.

Des salaires rehaussés en Chine

La Chine a longtemps été la terre promise des industriels, qui venaient y chercher des coûts salariaux et de production très bas. Mais depuis quelques années, le salaire minimum des ouvriers chinois augmente progressivement et avec lui, le prix de fabrication des articles. En 2011, les salaires du secteur privé ont augmenté de 18,3 % et de 17,1% l’année suivante, poussant les entreprises a cherché d’autres lieux de production. 

Beaucoup se sont d’abord tournés vers les pays asiatiques tels que l’Inde, le Vietnam et le Bangladesh, dont l’effondrement d’un immeuble pose de nouveau le problème des conditions de travail chez les sous-traitants des multinationales. Mais ce qui les attire en Ethiopie est le montant des salaires, jusqu’à 4 à 5 fois moins cher qu’en Chine.

4 ans d’exonération fiscale et l’électricité gratuite

Depuis 2009, Huajian le fournisseur chinois des enseignes Tommy Hilfinger et Guess s’est installé dans le pays, amorçant la construction d’une zone industrielle pouvant accueillir près de 80 usines près de la capitale. De plus, pour attirer les industriels dans le pays, le gouvernement éthiopien a engagé un plan de croissance offrant aux investisseurs 4 ans d’exonération fiscale et leur consommation électrique.

Cependant, l’évolution des coûts de production en Ethiopie devrait considérablement augmenter d’ici à 2019, envoyant probablement ces mêmes entreprises vers d’autres destinations.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-04-28 09:18:44
La boutique Boucheron Place Vendôme fait peau neuve pour ses 160 ans
A l'occasion de ses 160 ans, la très élégante boutique Boucheron s'offre une nouvelle jeunesse. Située sur la luxueuse et fameuse place Vendôme, celle-ci va voir son architecture classique remise en valeur par quelques travaux.
2017-04-27 09:31:23
OVS, la mode pour enfant, veut retenter sa chance en France
La première tentative d'implantation en France de la marque de prêt-à-porter OVS Industry n'avait pas porté ses fruits. C'était en 2011 dans le centre commercial Le Millénaire d'Aubervilliers avec des articles de mode pour femme, homme et enfant.
2017-04-24 10:50:11
Arket, le nouveau magasin d'H&M
Le géant de la mode H&M a déjà plusieurs marques à succès au compteur. Après COS, & Other Stories ou encore Monki, c'est Arket qui débarquera en automne sur le marché. Modernité et qualité semblent être les maîtres mots de la toute nouvelle marque.
2017-04-18 11:14:13
Le Pantalon ouvre sa première boutique à Paris
C'est dans le quatrième arrondissement de Paris que la marque Le Pantalon vient d'ouvrir les portes de sa 1ère boutique parisienne. Les ateliers de la marque sont européens, tous certifiés spécialisés dans la coupe de tissus, la confection et le montage.